Sunday, April 5, 2009

Les aventures du Déficient Racing Team (par Francois #242, alias ChaosExpanding)

Les aventures de l'équipe :

Préambule :

Je démarre ici un thread qui relatera les développements de notre projet d’équipe de course en VRRA pour la saison 2009. Il sera mis à jour le plus souvent possible (par moi ou d'autres membres de l'équipe) au cours de la saison, pour vous raconter nos bons et mauvais coups. Le but est de faire une histoire divertissante pour les lecteurs en suivant les péripéties de ces joyeux lurons, mais aussi de vous renseigner sur comment démarrer une saison de course au niveau club (ou sur ce qu’il ne faut pas faire !).

Introduction :

Racerdude413 (Dominic Aubry, #213) a fait deux courses au sein de la VRRA (Vintage Road Racing Association, www.vrra.ca ) en 2008 et plusieurs d’entre nous sont venus le voir courir au circuit Ste-Croix avec son père TLROldman (Claude) et leurs Honda Hawk GT. Malgré la température maussade, ce fut une révélation pour tous : c’était le moyen le plus accessible de réaliser notre vieux rêve de faire de la course. Avec la hausse des coûts d’immatriculation et la surveillance policière de plus en plus agressive, plusieurs d’entre nous songeaient depuis longtemps à prendre congé de la route…

Pour nous, le contexte amical et sécuritaire ainsi que les coûts relativement peu élevés constituaient un avantage important par rapport aux autres séries de course disponibles comme RACE et le Championnat national amateur. De plus, comme aucun d’entre nous n’avait l’intention de gravir les échelons de la gloire et d’aller remplacer Valentino Rossi au niveau mondial, la VRRA était la série parfaite.

Au cours de la saison morte, Dominic a repéré plusieurs motos qui feraient d’excellents chevaux de bataille pour la classe que nous allions envahir : les P4-F3 ; « P4 » référant à la période, soit les plus récentes permises, qui ont un minimum de 20 ans et « F3 » référant aux caractéristiques techniques de celles-ci, dans notre cas, des motos de type « lightweight » donc des cylindrées ne dépassant pas 400cc pour les 4 cylindres et 650cc pour les bi-cylindres. L’équipe s’est donc arrêtée sur deux types de motos : Les Honda NT650 « Hawk GT » à deux cylindres, notamment pour leur châssis efficace et leur moteur souple et coupleux et les Yamaha FZR400 à quatre cylindres, pour leur agilité et leur puissance redoutable. Ces deux modèles étant souvent utilisés en course, plusieurs pièces de performance et de rechange sont disponibles et la communauté sur internet regorge d’information pertinente. La rivalité twins vs. quatre cylindres allait renaître !

Nous avons même représenté l’association de course au Salon de la moto de Montréal, en répondant aux questions des intéressés au kiosque. Nous avons même eu la visite d’un certain M. Steve Crevier, multiple champion canadien qui, après avoir vu le FZR 1988 de RdKetchup (Sébastien N, #314) s’est exclamé : « That’s not vintage !!! ». Sylvain lui a alors rappelé qu’il l'avait vu gagner une course du Championnat canadien sur une pareille moto il y a plusieurs années... Ce cher Steve a dû prendre un petit coup de vieux !






Chapitre 1 : la préparation hors-saison

Tout au cours de l’hiver, de plus en plus de Déficients cédaient à la tentation et ont acheté des motos. Voici donc les résultats du magasinage :

LaResistance (Sébastien V, #828) fut le premier à se laisser tenter, par un Hawk qui gisait en pièces dans le fond d’un garage aux États-Unis. Définitivement, la moto allait avoir besoin de beaucoup d’affection pour en faire un cheval de bataille compétitif. Un projet de taille pour un mécanicien passionné de twins. Heureusement, un généreux commanditaire allait appuyer ses démarches. Après avoir acheté des pièces qui s’avérèrent non-conformes aux règlements plutôt strictes de la VRRA (leçon : lire à fond les règlements avant de faire des achats et en cas de doute, obtenir une décision au préalable) la moto a commencé à prendre forme et voici de quoi elle a l’air à ce stade-ci, avec son fier propriétaire et pilote qui s’imagine déjà entrain de déchirer l’asphalte du Circuit de Mosport (imaginez le son d'un V-Twin tel que reproduit de façon orale par l'aspirant-pilote) :





L’équipe a ensuite vécu une expansion fulgurante quand coup sur coup, Blackbird (Sylvain #427) et RdKetchup (Sébastien N) ont dit « oui » à une magnifique paire de FZR400 en très bon état. Ils ont donc décidé de se sauver l’ennui relié à monter une moto et ont choisi la formule « clé en main » en achetant des motos déjà préparées pour la course. Leurs splendides motos patientent donc dans leur garage en attente d’un léger tune-up pour les préparer pour la saison.

Voici le FZR de Red :




LaResistance, RdKetchup et Blackbird sont allés chercher leurs motos aux États-Unis lors d’un long roadtrip de deux jours. [insert détails sur le voyage et photos si possible]

Il ne restait plus que moi à convaincre. Racerdude m’a envoyé un lien sur WERA Forums pour une FZR400 1990. La moto semblait en piètre état et le propriétaire n’avait aucune idée de l’état du moteur. « La compression me semble basse » disait-il… Toutefois, le cadre comportait des additions intéressantes comme un amortisseur de direction, une ligne d’échappement complète D&D en aluminium, des étriers de course, un amortisseur arrière Fox et des fourches dont les ressorts avaient été calibrés pour un pilote de mon poids. Comme le prix était très raisonnable, j’ai décidé de prendre la chance et d’aller la chercher dans le coin d’Albany, NY avec Dominic. La moto est venue avec un bon lot de pièces de rechange, essentielles quand on a une petite malchance pendant un weekend de course.

Voici donc la photo affichée dans l'annonce :


Une photo du moteur qui devait s'y insérer :


Maintenant que les motos sont achetées, il faut se mettre à l’ouvrage ! Nous sommes donc montés à Ste-Victoire de Sorel, passer quelques journées dans le garage de Racerdude pour commencer à rafistoler nos engins. Pour ma part, il s’agissait de connecter le moteur et de prendre une lecture sur la compression de chaque cylindre, pour vérifier ce que l’ancien propriétaire nous avait dit. Les spécifications de Yamaha requièrent entre 106 et 160 psi par cylindre. Après quelques coups de démarreur pour faire bouger les pistons, voici le résultat : deux cylindres à 133 psi et deux à 155 ! Quelle excellente nouvelle ! Peut-être que je n’aurai pas à refaire le moteur au complet (une facture de près de $1000). Nous avons donc changé les bougies et complété la connexion du moteur à l’alimentation et aux carburateurs, changé les filtres (j'ai mis un K&N) à air et à huile et tenté de faire démarrer le moteur. Malheureusement, aucun résultat, même en essayant avec la batterie du Toyota Tundra… Toutefois, la température de –20 degrés n’aide certainement pas et nous allons ré-essayer plus tard en ayant pris soin de réchauffer le moteur avec une chaufferette avant de retenter l’expérience la semaine prochaine.




La fin de semaine suivante, nous avons réussi à faire démarrer le moteur assez facilement. Toutefois, l’explosion ne se produit que sur 3 cylindres. Probablement que les carburateurs ne réussissent pas à envoyer l’essence dans le cylindre qui fait défaut. Pour le moment, la moto sonne comme une grosse tondeuse à trois cylindres, les pertes venant de l'échappement installé sans joint d'étanchéité étant particulièrement bruyantes… C'est quand même un peu inquiétant, mais je préfére croire qu'un bon nettoyage des carbus et un bon tune-up devraient faire l’affaire. Nous avons passé le reste de la journée à préparer la moto pour son passage éventuel sur le dynamomètre d’André Nault, à Bellefeuille dans le coin de St-Jérôme. Nous avons donc posé la nouvelle chaîne, changé l’huile ainsi que le filtre à l’huile, posé le silencieux et les seals de headers et changé les ressorts dans les fourches. Prochaine étape : le tuning !

Nous voici donc, les mains pleines de crasse et d'huile :



Toute le monde à l'ouvrage (sauf Ketchup qui surf le web sur son maudit téléphone) :




Un quelquonque redneck que nous avons ramassé sur le bord du chemin (mais il était travaillant) :



Voici Racerdude à l'ouvrage sur une très belle photo de RdKetchup :



J’attendais ce moment depuis longtemps : le fameux passage sur le dyno. C’était un peu angoissant parce qu’un moteur qui n’a pas tourné depuis longtemps peut rendre l’âme lors de cet exercice exigeant. Chaque passage demande à la moto l’effort considérable de se rendre jusqu’au coupe-feu à plusieurs reprises. Le Hawk de Racerdude a d’ailleurs vomi ses trippes sur ce même dyno l’an passé, avant d’être entièrement reconstruit. De toute façon, je préfère que le moteur saute dans un environnement contrôlé qu’au beau milieu d’une course, compromettant ainsi ma sécurité et les frais d’inscription que j’aurai déjà payés… Je laisse donc ma moto à la gloire de Dieu, c’est à dire, dans ce cas-ci : André !

Je devais avoir des nouvelles le mercredi suivant, qui s’adonnait être le jour de mes 35 ans. Selon mes lectures, un bon moteur de FZR400 stock devrait faire aux alentours de 55 chevaux. Comme le moteur était dans ce que nous croyons être un piètre état, je m’attendais à 50 chevaux. En bas de ça, j’allais devoir faire refaire le moteur et mettre la main profondément dans ma poche… J’attendais donc impatiemment la nouvelle quand j’ai vu le message dans mon thread de bonne fête qui se lisait ainsi :

Citation:
« bonne fete de la part de Mr Nault, qui dit que ta "bombe" roule comme une neuve et a 59hp a date, reste juste un peu de fine tuning a faire... »


Ça ne m’en prenait pas plus pour danser dans mon bureau à la lecture de cette bonne nouvelle ! (imaginez Britney Spears qui danserait comme FoVeUrBeN) Semble-t-il qu'il a fallu 14 passages sur le dyno pour obtenir un tel résultat. Un travail considérable de la part de M. Nault et son équipe qui a donné des résultats incroyables ! Merci encore à eux.
Voici donc les graphiques émis par le dynamomètre Dynojet d’André Nault :





Restez à l'écoute pour savoir la suite et les résultats de dyno de mes co-équipiers (ou compétiteurs, selon le point de vue hahaha) et le déroulement des tests pré-saison ainsi que les courses !!!

No comments:

Post a Comment