Friday, August 20, 2010

Mosport 2010

Mosport est toujours spécial parce que c'est le plus gros, pas seulement pour la VRRA, mais de tous les évènements de course de moto au Canada. Oui, oui, plus gros que le championnat national de par son nombre de coureurs et de spectateurs. L'ambiance est géniale et le plaisir y est assuré...

Le long weekend de quatre jours a tout de même été difficile pour les Déficients. RdKetchup a pris une bonne fouille et s'est cassé la cheville droite dans le virage 2 et Maxpat a étendu son RS au même endroit. Claude ne se sentait pas assez en forme pour faire ses courses et Daymz a décidé d'accrocher son casque après un accrochage avec un autre coureur.

Nous avions réservé la journée d'essais libres du jeudi pour se refamiliariser avec le circuit qui est toujours aussi intimidant. C'était aussi une excellente occasion de tester la moto. J'ai pu constater qu'à nouveau, ma pompe à gaz faisait défaut et que j'avais même une petite fuite de gaz et j'ai du terminer ma dernière session dans le pickup de Rider's Choice à faire le walk of shame jusqu'aux puits... Laresistance m'a aidé à colmater la fuite et j'ai pu découvrir qu'une pompe de R6 récent pouvait se connecter facilement, ce qui régla instantanément le problème. Merci à Gary Holden (#401) pour le prêt d'équipement...

Comme je n'étais pas sûr si ma réparation de réservoir à essence allait tenir, après discussions avec Alex (kneedragger), j'ai préféré lui épargner les 5h30 de route et remettre notre association à une autre date, puisqu'il me semblait trop risqué qu'on se retrouve avec des ennuis mécaniques. Steve Hoffarth était lui aussi sans partenaire, son ami Colin Duncan ayant fait une mauvaise chute lors des essais de jeudi. Je lui ai donc proposé de faire équipe pour l'endurance ce qu'il s'est empressé d'accepter. Vendredi matin, j'ai rempli le réservoir à nouveau et la fuite semblait disparue, ce qui était encourageant. La pompe de R6 faisait son boulot et tout était en place pour une course d'endurance prometteuse.

L'endurance s'est remarquablement bien déroulé pour nous et mom tempo a descendu dans le haut du 1:42, ce qui était déjà considérablement plus bas que mon 1:46 de l'an dernier. J'ai eu quelques bons duels avec la Ducati 900ss #29 où, tour après tour, je le pourissait dans les virages et il me repassait sans effort dans la longue ligne droite. Au point où ça devenait un peu comme le jour de la marmotte et que je pouvais prédire à quel endroit il allait me passer. Après un quinzaine de tours de ce cirque, j'ai décidé de le laisser partir pour ne pas trop hypothéquer les pneus pour Steve. J'ai aussi eu quelques bons échanges avec Jamie Barkley et son Kawasaki EX 500 #153. Il suivait mon aspiration dans la ligne droite et venait me montrer le bout de son nez, mais je gardais les gazs un peu plus longtemps que lui à l'entrée dans le virage 8 et réussissait à le tenir derrière moi à chaque tour. Après ma session d'une heure, mon compatriote Steve a su apprivoiser le FZR assez rapidement a conservé un rythme similaire au miens et ramener la moto à bon port, nous donnant ainsi la 4e position au total, soit une 2e position en P4 lightweight, ce qui est nous a valu la désormais célèbre Déficients Racing Cup, pour le meilleur résultat obtenu en endurance. Les photos avec le trophée sont, bien sûr, mémorables... elles suivront dans les prochains jours.

Samedi matin, je me suis levé en grande forme et d'attaque pour la course de qualifs. J'ai considérablement amélioré mes chronos sur des pneus neufs et j'ai inscrit ce qui allait être mon meilleur temps de tout le weekend, un 1:41:20, à ma grande satisfaction. J'ai eu une belle bataille avec Jeremy Clipsham #128, lui aussi sur un FZR 400 où je lui ai fait l'intérieur à deux reprises dans le virage 10, à la fin d'une section où j'étais particulièrement à l'aise. Je devais toutefois considérablement pousser pour le garder derrière et il a finalement ressorti victorieux, en me passant, lui aussi, dans le Mario Andretti Straight. J'ai décidé de ne pas ambitionner puisqu'il était 3e et moi 4e, donc je partirais sur la première ligne aussi pour la finale.

La course Hares and hounds s'est bien déroulée elle aussi et LaResistance est parti comme une fusée dès le premier tour où j'ai pu le suivre de loin jusqu'à la ligne droite. Il s'est ensuite éclipsé et j'ai fait une bonne partie de la course en 2e position derrière lui, jusqu'à ce que le FZR 600 de David Côté me passe sur le droit, suivi de quelques autres bêtes à gros moteur. C'est toujours un peu frustrant de se faire battre par une machine, mais ça fait partie de la course, surtout à Mosport... Je crois avoir terminé en 6e position, c'est à vérifier quand les résultats officiels seront sortis, ce qui peut prendre quelques jours avec la VRRA.

Samedi soir a, comme d'habitude, été mémorable, avec une belle prestation du groupe musical "The Golden Ticket" et plusieurs bons verres de rhum sur le bord de la piste avec mes amis. J'ai eu une bonne conversation avec Greg McEwen et Doc Walker, deux chics types qui avait une vision intéressante de la course en motos au Canada. J'ai peut-être un peu ambitionné sur les boissons éthyliques et je me suis réveillé le lendemain avec les idées un peu moins claires qu'à l'habitude. Ah, la vie de coureur !

Dimanche matin, je suis allé faire quelques tours de piste en pratique pour me réveiller et faire sortir les toxines, mais les réflexes étaient beaucoup moins aiguisés que la veille : je freine à des endroits où je ne freinais pas et soudainement, le virage 2 où l'on doit plonger dans le vide me fait à nouveau peur... Je sens que je vais payer cher mes excès de la veille ! La course se déroule malgré tout très bien, mais je ne réussit pas à revenir à mes temps de qualifs, devant me contenter de tourner dans les 1:42 et de terminer en 7e position après un échange amusant avec un bon ami, Mike Burke. Le plus frustrant, c'est que je sais que j'avais ce qu'il faut pour terminer devant Clipsham, ce dernier ayant fini en 3e position. J'aurais pu faire un podium 100% Déficients avec Dom et Ricky et recevoir une plaque de Paul Smart lui même... Bref, il faut en tirer une leçon : slaquer un peu les partys avant les finales !

Je vous laisse sur cette belle photo de moi dans le virage 2, prise par Flair photo et gentiment offerte en cadeau par ma copine Virginie :

No comments:

Post a Comment