Thursday, August 5, 2010

Mosport

Les préparatifs pour le plus grand évènement de la saison vont bon train. Le Vintage Festival de Mosport est le plus grand évènement de course moto au Canada de par son nombre de participants et spectateurs et fait la fierté de la VRRA. Cette année, comme c'est le 30e anniversaire du club et le 50e anniversaire de Mosport, l'évènement sera encore plus spécial, notamment avec la venue d'un certain M. Paul Smart, coureur professionnel mieux connu comme étant le premier qui a mis une Ducati Desmodromique sur les marches d'un podium. Il y a d'ailleurs un magnifique modèle de Duc qui porte son nom.

Après une magnifique fin de semaine de lapping supervisé avec Turn2 à Calabogie en compagnie de LaResistance et de RdKetchup, il est temps de recommencer à penser aux choses sérieuses.

J'ai trouvé un amortisseur Öhlins à monter sur mon FZR et je vais en faire l'essai pour la première fois la semaine prochaine, lors du trackday que nous avons réservé avec Rider's Choice, un jour avant le début du Vintage Festival et j'espère être en mesure de l'ajuster convenablement en vue des courses.

Comme l'an dernier, le vendredi verra se dérouler la course d'endurance de deux heures. Depuis l'an dernier, je me préparait à faire cette course avec mon bon ami CornolioII, un plaisir que j'avais hâte de partager avec lui. Pour des raisons obscures, il s'est désisté 2 semaines avant l'évènement et j'ai donc dû faire le tour de mon annuaire pour trouver un bon pilote de remplacement. Heureusement, je suis tombé sur quelqu'un digne de confiance et Alex (aka Kneedragger ici sur M4E) a gentiment accepté d'être mon co-équipier. En plus d'avoir eu d'excellents résultats en course cette année dans la série TFR, Alex est un ami de longue date et un des piliers de M4E, c'est donc avec plaisir que je l'accueille à titre de Déficient-Invité ! Après avoir discuté avec lui, j'ai pu voir qu'on partageait la même vision et les mêmes objectifs : avoir du fun et, surtout, NE PAS SE PLANTER Bienvenue, mec

Je m'embarque donc dans une fin de semaine de quatre jours qui va certainement être mémorable, mais aussi très épuisante. 4 jours en camping sur le bord d'une piste, c'est toujours une aventure... Espérons que la météo sera au rendez-vous, mais si on peut se passer de la canicule cette année, ça ferait mon affaire. L'an passé, on avait enduré des 34c pendant les trois jours, ce qui finit par jouer sur les nerfs...

On vous raconte tout ça au retour !

No comments:

Post a Comment