Tuesday, September 13, 2011

Quebec GP 2011

Mon Québec GP a débuté assez tôt, je me suis présente au circuit vendredi en début d’après-midi pour aider Francois qui était en charge de la sécurité en piste, nous avons installé quelques barrières en mousse qui nous avait été généreusement loue par Trackfever a la dernière minute puisque les arrangements entre la piste et la VRRA étaient assez imprécis... Grace au travail de Francois, on a réussis a rendre la piste le plus sécuritaire possible dans circonstances malgré quelques petites surprises un coup sur place...

Samedi matin c’était la première pratique et à cause de la courte journée accordée pour les motos a l’autodrome (10h à 5h) nous avions seulement une session de pratique avant le début des courses de qualifications. Comme je n’avais pas rouler sur cette piste depuis 1993 , j’ai regardé quelques vidéos la semaine dernière pour voir un peu les lignes. J’avais aussi jeter un coup d’œil sur les temps des Twins de trackfever lors de la première course de 2010 pour avoir une idée des temps qui serait compétitif (ou dominant) pour moi... Les premiers SV roulaient environ 52.5 , alors mon but était autour de 53.5, mais comme la piste a été repavée depuis je savais pas trop à quoi m’attendre. Lors de la pratique après quelques tours je roule déjà autour de 54 sec et je me sens très bien, la piste est assez facile à apprendre, environ au 7 eme tour de la pratique je sens que la clutch glisse un peu sur la ligne droite, je rentre au puits immédiatement et dit à mon père que nous devons changer l’embrayage avant la course qui est 1h plus tard. On couche la moto sur le cote pour empêcher l’huile de couler et remplace l’embrayage, c’est alors que nous avons de vagues souvenirs de changements de clutch de la saison précédente sur une des Hawk a mon père qui nous avait donner beaucoup de problèmes. Nous remplaçons la clutch d’origine par une Barnett mais celle si ne fit pas bien dans le panier de clutch, on réinstalle la câble mais il y a aucune pression, on redéfait la clutch et on installe la dernière plaque de façon différente. Ce coup si il y a de la tension sur le levier, tout va bien. On refait le joint sur le couvercle de clutch et ajoutons un peu d’huile. On termine environ 15 minutes avant ma première qualification de la journée, celle de P4F3. L’appel est lancée pour la qualification, on démarre la moto et je l’enfourche, mais quand je relâche le levier de clutch....rien. La clutch glisse encore, impossible pour moi de même me rendre sur le départ, encore moins de participer à la qualif, je dois déclarer forfait, je partirais donc la course de dimanche en dernière position, soit 20 eme sur la 6 eme ligne.

Sebastien qui est venu me voir courser me suggère de retourner chez lui à Terrebonne pour aller chercher le panier et l’embrayage de son hawk a la maison et d’essayer de revenir à temps pour ma prochaine course de qualif qui est après le diner. Il part donc à la recherche et mon père et moi débutons un autre changement d’embrayage (notre 3eme de la journée). Sebastien m’appelle environ 45 minutes plus tard pour me dire qu’il a trouvé les pièces et qu’il part de chez lui. Ma 2 eme course de qualif est dans 15 minutes, il ne sera pas de retour à temps... On prend alors la décision de réinstaller la clucth qui était dans la moto le matin suite à une petit nettoyage et un bon baignage dans l’huile on espère que ça va régler le problème. Je prends le départ de la qualif de P4F2 sur la première ligne et j’ai un départ correct considérant que je fais attention à la clutch, aussitôt rendu sur la ligne droite je réalise que la clutch glisse encore quand je mets les gaz au fond en 5eme, je dois donc me servir de la 4 eme jusqu’au redline et shifter la 5 eme sans jamais vraiment avoir d’accélération en 5eme. Je perds donc environ 20/25 km/h au bout de la ligne droite. Je parviens quand même à me battre pour la première place et le leader a un sérieux problème de traction a la sortie du hairpin, je fais donc un dépassement au 3 ou 4 eme tour et file vers la victoire. De retour dans les puits tout le monde est ben relax puisqu’ils croient que mes problèmes d’embrayages sont règles. Je leurs dit que ça glisse toujours et nous effectuons le 4 eme changement de clutch de la journée, c’est aussi le dernier puisque celle-là va très bien. Je prends place sur la 3 eme ligne pour le départ de la qualif de P4F1 (moto de 750cc 4 cyl et 1000cc 2 cyl) , après seulement quelques coins je me retrouve déjà en bataille avec Jody Pearce pour la première place, je le dépasse a 3 reprises dans le bol, mais il reviens devant sur la ligne droite, je fais un dépassement dans l’hairpin au dernier tour, mais il réussis a me repasser juste avant la ligne ( par contre on ma donner la pole pour la course du lendemain, alors possible que le loop du timing est avant la ligne d’arrivée), une Ducati qui partait dernière termine 3eme. La dernière course de la journée est le P4 challenge, je me sauve au premier tour et remporte la victoire assez facilement, par contre la même Ducati qui partait encore dernière termine pas très loin derrière, donc possiblement un peu plus de challenge pour dimanche dans la course de P4F1.


Dans la nuit de samedi à dimanche, je me réveille plusieurs fois et j’ai beaucoup de mal à dormir, j’imagine le départ de la course de P4F3 ou je pars dernier au moins 100 fois dans ma tête, je me dois de remonter rapidement si je veux pas laisser la chance au gagnant de la veille de s’échapper trop loin devant.
C’est l’heure de la finale de P4F3, il y a beaucoup de monde qui sont venu nous voir, je ne veux pas les décevoir, même si le championnat est déjà gagner (je n’avais même pas besoin de participer à cette course pour gagner le championnat puisque les coureurs en 2 eme et 3 eme place n’étaient pas venu à st-eustache).
Depuis hier que je dis aux autres participants de la course (à la blague bien sûr) de rester à droite a l’entrée de la chicane pour que je puisse passer à gauche. D’ailleurs Francois affirme quelques minutes avant le départ que ‘’moi je reste à droite c’est certain, c’est plus sécuritaire de rester sur la ligne de course et je vais être mieux placer pour le droit et l’autre gauche après’’ (ou quelque chose du genre). Alors c’est l’heure du départ, ma position de départ est à gauche (ce qui me convient très bien) et même si ma lancée de la ligne est plutôt médiocre, je passe quand même environ 7-8 pilotes avant la chicane, a mon approche de la chicane, je vois la ligne intérieur à gauche complètement ouverte et mon ami Francois qui est à droite, je me lance alors dans l’ouverture, mais voilà que Francois décide que finalement la gauche c’est peut être une bonne idée, alors il se ‘’garoche’’ devant moi... je dois donc attendre au milieu de la chicane pour faire un dépassement agressif sur 3 pilotes en même temps, j’en passe 3 autres à l’entrée du bol, 3 autres au bout de la ligne droite et un a la sortie de l’hairpin, je passe la ligne de départ en 3 eme place après 1 tour... Je passe Mike Burke pour la 2 eme place à la sortie de la chicane et je me lance a la poursuite de Jamie Barkley qui a presque la ligne droite complète d’avance sur moi... Je le rattrape d’environ 1 seconde par tour pour les 4 prochains tours, et je ne suis plus qua 2 secondes de lui quand on rencontre les premiers lappers, il hésite à l’entrée de la chicane et je suis maintenant 2 pieds derrière lui. Le tour suivant il tente un dépassement par la droite a la sortie de la chicane ou le lappers lui barre la route, je passe les 2 motos par la gauche et je suis maintenant en première place, je me sers très bien du trafic pour creuser l’écart entre Jamie et moi les 2 prochains tours et je file vers la victoire... mon meilleur tour de la course est de 0.52.68

La course de P4F2 est pas mal plus ‘’plate’’ Goodwin a encore des problèmes de traction et je gagne facilement avec des tours 1 seconde plus lents que la course de P4F3... La course de P4F1 contre les grosses cylindres va être plus difficile, la ducati d’hier part sur la première ligne, donc aucune chance de m’échapper, je réussis quand même à suivre la Ducati 900 de Quail et la Huricane 600 de Pearce, mais je dois travailler fort au bout de la ligne droite et dans la chicane pour rattraper le temps perdu sur les lignes droites. Je continue de suivre le tempo mais je sais que mes chances de gagner son faible, a moins d’une erreur d’un des 2 pilotes ou bien un lappers qui me donne un coup de main je vais devoir me contenter de la 3 eme place. A l’approche de la chicane au 8 eme tours je vois peut ma chance au loin, un retardataire devrait être juste devant nous a l’entrée, mais grasse a leur motos plus puissante, ils le passent juste avant la chicane et moi je reste pris derrière... aucune chance de remonter, je termine 3eme.

Donc 3 victoires et une 3 eme place. Je gagne un 3 eme championnat de P4F3 de file et je termine 2 points derrière Goodwin pour le championnat de P4F2, je suis aussi 4 eme dans le championnat de P4F1 même si j’ai fait seulement 2 courses sur 4...

Un super gros merci à mon père et Sebastien qui mon aider avec les changements de clutch et autres tuning au cour de la fin de semaine (et de la saison), Merci aussi a Eric de Pirelli pour les changements de pneus a st-eustache et le support Pirelli toute la saison.


Quelques Video a Venir d’ici la fin de la semaine....

3 comments:

  1. J'étais dans les gradins à St-Eustache et j'ai eu beaucoup de plaisir à vous voir rouler, c'était très inspirant! Merci de partager votre plaisir et votre passion, la lecture de vos récits me font beaucoup rêver!

    ReplyDelete